Canopy : « Le cloud est un des leviers de la transformation numérique »

Canopy atos cloudPhilippe Llorens, directeur général de Canopy la filiale cloud d’ATOS, m’a reçu pendant EMC world à Las Vegas pour m’expliquer comment il comptait réaliser ses objectifs ambitieux dans le cloud.

tucci become Digital

L’époque n’est plus à l’attentisme, le numérique est un véritable projet de transformation. Lire la suite

Assez parlé  de numérique, pratiquez

 Vous parlez de numérique et vous n’utilisez pas les réseaux sociaux ? Soyez cohérents. Les réseaux sociaux comme Twitter peuvent vous rendre plus efficaces. Il suffit de connaitre quelques règles simples que je vous propose dans ce billet. Les dirigeants n’auront plus l’excuse du manque de temps pour commencer à pratiquer Twitter sans risque et avec efficacité .

IMG_1140

Ne réduisons pas Twitter à un simple outil de communication de masse . Le sujet du numérique est devenu tendance dans le milieu professionnel, tout le monde se doit d’avoir une opinion sur le sujet. Quand on y regarde de plus près on s’aperçoit que pour un certain nombre de dirigeants le sujet reste théorique et opportuniste. Chacun y va de son couplet  sans avoir soi-même expérimenté ces nouveaux outils….Beaucoup en sont encore à réduire les réseaux sociaux à un outil de communication et d’influence de masse. Certains d’entre eux vont même, sous la pression de leur direction marketing, inciter leurs employés à promouvoir leur marque sur les réseaux sociaux sans pour autant se sentir investis de cette mission oubliant par là même leur devoir d’exemple. Les excuses sont pléthore, le manque de temps étant souvent la première raison invoquée pour masquer l’inaptitude et l’incompréhension face à ces réseaux sociaux dont les usages et l’audience ne cessent d’évoluer. Les réseaux sociaux peuvent vous faire gagner en efficacité, c’est ce que j’ai appris jour après jour en utilisant les réseaux sociaux et tout particulièrement Twitter.

1- Utiliser Twitter pour une veille rapide et efficace. Celui qui possède la connaissance détient le pouvoir dit-on. La recherche d’informations et la veille sont devenues essentielles dans nos métiers. Alors dans un premier temps, avant de chercher à communiquer sur Twitter, vous pouvez l’utiliser tout simplement comme un outil de veille efficace.

Définir des listes Twitter.  Twitter vous donne la possibilité de définir un certain nombre de listes. A chaque liste vous associez des comptes twitter. Pour commencer simplement vous pouvez définir des listes comme suit :

  • Presse générérale (journaux et journaliste) : @LaTribune, @LesEchos,EconBizFin,@HarvardBiz, @sandrinecassini, @alicanth …
  • Presse spécialisée : @pressecitron,@ZDNet, @Alliancy_lemag,@MondeInformatique
  • Votre entreprise : compte twitter de votre entreprise et comptes d’employés de votre entreprise
  • Sociétés de votre secteur d’activité: comptes Twitter des entreprises ayant la même activité (souvent vos concurrents)
  • Votre Ecosystème : les comptes des sociétés qui travaillent dans le même environnement que votre entreprise, qui sont complémentaires ou partenaires
  • Thématiques : Les comptes de personnes tweetant sur des thématiques qui vous intéressent. Dans mon cas j’ai des listes comme : numérique, réseaux sociaux, IoT, Big Data, Cloud ….
  • Personnes d’intérêt : des personnes que vous connaissez et qui font autorité dans leurs domaines.

Pour vous tenir informé il vous suffit ensuite chaque matin de regarder les listes « presse générale » et « presse spécialisée » pour avoir immédiatement votre revue de presse. Si vous avez besoin d’informations sur le « big data » vous cliquez sur la liste « big data ». Vos listes vont devenir de plus en plus pertinentes en y ajoutant des comptes Twitter d’influenceurs qui sélectionnent du contenu de qualité. Cela peut se faire dans un second temps et nécessite un peu plus d’habitude.

Rechercher du contenu grâce au hashtag.  Toujours pour vous faciliter la recherche d’informations, une autre méthode consiste à trouver du contenu en associant un hashtag ( # ) à un mot. Vous pouvez soit rechercher un mot, par exemple #cloud, un évènement ou une conférence. Le hashtag #PJLRenseignement par exemple vous indique tout ce qui concerne la loi sur le renseignement. Cela vous permet d’accéder à du contenu et de découvrir les personnes qui communiquent sur ces sujets.

A saluer des initiatives comme celle de la journaliste @EmmanuelleL9 qui chaque matin a réussiflashtweet à instaurer un rendez-vous d’une demie heure avec ce qu’elle a appelé le #flashtweet. Dix tweets de 7h30 à 8h sur des sujets qu’elle a sélectionnés. En quelques semaines elle a créé une petite communauté de fidèles présents tôt le matin. Pour les lèves tard il suffit de faire une recherche sur #flashtweet pour retrouver tout le contenu. Vous vous apercevrez que sur chaque thème ils existent de véritables communautés d’intérêts. Au fur et à mesure on identifie les personnes dignes de confiance qui sélectionnent de la bonne information. Ces personnes travaillent pour vous, il faudra penser un jour à les en remercier en leur proposant à votre tour de l’information pertinente.

2- Partager l’information c’est l’augmenter.Une fois l’étape de la veille maitrisée je vous engage à passer à l’étape suivante qui consiste à partager l’information. C’est le principe même de Twitter, le partage et l’échange qui conduisent naturellement à l’interaction. Là encore c’est simple pour débuter. A chaque fois que vous lisez un contenu qui vous semble pertinent et intéressant, appuyez sur le bouton Twitter. Le contenu sera alors partagé sur Twitter ( à condition d’avoir un compte bien sur)  avec le titre de l’article et le lien associé. Cela contribuera à associer votre nom à vos thèmes préférés. En prenant confiance avec l’outil vous pourrez ensuite commenter de l’information et l’adresser à une personne que vous savez intéressée par le sujet en mentionnant son compte twitter dans votre tweet. Un premier pas vers l’interaction est en train de se faire.

3- Twitter vous amène à rencontrer des personnes dignes d’intérêt.Avec la pratique vous commencerez à dialoguer avec d’autres « twittos », pour les remercier d’avoir retweeté votre information ou pour commenter leurs tweets. La confiance venant vous augmenterez les interactions en utilisant les DM (direct message). Un outil qui peut se révéler là encore très utile pour provoquer des rencontres ou aider à bâtir un écosystème. Les possibilités sont nombreuses. A titre d’exemple @fcauchi à provoquer des #aperotweets.

aperotweetUne rencontre conviviale dans un café avec quelques personnes actives sur twitter et l’auteur d’un livre. C’est ainsi que j’ai rencontré Pascale Luciani Boyer (lire le billet sur ce sujet).Grace à Twitter j’ai pu rencontrer des personnes intéressantes qui m’ont fait progresser dans la connaissance et aider à bâtir d’autres relations . Mon nombre de followers s’est ainsi accru naturellement .

Ne nous arrêtons pas à des préjugés ou aux mauvaises utilisations de twitter (il en existe bien sûr). En évitant les sujets polémiques et en restant sur les thèmes qui vous sont chers on découvre avec un agréable plaisir des personnes passionnées avec une forte envie de partager. En goûtant aux plaisirs de Twitter vous comprendrez mieux comment fonctionnent ces fameux réseaux sociaux et pourquoi des sociétés comme IBM ont signé des accords avec Twitter.(lire IBM et Twitter avancent ensemble vers l’économie de la donnée.)

lire également: Twitter puts trillions of tweets up for sale to data miners 

 

 

 

Arrêt sur image d’un consommateur en mouvement

Times Ahead, c’est le nom donné par les étudiants de l’ESSEC à une journée de prospective, le 21 mai 2015, consacrée aux « nouveaux comportements des consommateurs et des clients ». C’est un événement destiné aux professionnels qui deviendra un rendez-vous annuel pour suivre toutes les évolutions du consommateur jusqu’à l’entreprise et pourquoi pas jusqu’à la société.

 Pour organiser cette journée, un important travail de recherche a été effectué par les étudiants des chaires Vente et Communication de l’ESSEC. J’ai demandé à Pauline Audinet en charge du contenu de cet événement de me donner sa vision personnelle sur ce qu’elle juge marquant chez les nouveaux consommateurs.

Pauline Audinet V2

Aborder le comportement du consommateur d’une manière multifactorielle. Les Times ahead logograndes évolutions technologiques commencées avec Internet puis par les smartphones et les réseaux sociaux ont bougé les frontières entre les marques et les consommateurs. Entre influence et émancipation, le comportement du consommateur évolue et nécessite de la part des marques et des entreprises de s’adapter. Les nouvelles technologies du numérique jouent un rôle important mais la journée Times Ahead  ne veut pas se limiter qu’à ce seul aspect. Elle veut étendre la réflexion à tous les facteurs qui peuvent influencer les comportements. Lire la suite

L’action publique française n’inspire pas confiance, elle doit se transformer

Préparé à la demande de Thierry Mandon, secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification, le rapport « Quelle action publique pour demain ? Cinq objectifs, cinq leviers » réclame une transformation importante de l’action publique ou la révolution numérique est bien présente.

France strategie

L’action publique n’inspire pas confiance. L’Etat doit se transformer profondément Lire la suite

Le numérique dans la chaine de l’évolution au Museum de l’histoire naturelle

Judicieuse idée qu’a eue ATKearney d’inscrire la journée « leadership beyong digital » dans le magnifique lieu du Museum d’histoire naturelle. Plus la journée avançait et plus il devenait presque évident que la transformation numérique constituait une étape importante de l’évolution…

museum 2

L’internet de l’objet et le big data militent pour une économie d’abondance Lire la suite

L’internet de l’objet et le Big data façonnent le futur de notre économie

Le Think Tank « l’Institut Montaigne » analyse dans un rapport le potentiel économique du Big Data et des objets connectés pour la France et ses entreprises et avance des propositions concrètes. Ce rapport intitulé « Big data et objets connectés : Faire de la France un champion de la révolution numérique. » est le résultat du groupe de travail dirigé par Gilles Babinet digital Champion pour la France et Robert Vassoyan Directeur Général de Cisco France.

 DSC02154

L’internet des objets va doubler la taille de l’univers numérique tous les deux ans. Lire la suite

La présidente du Think Tank G9+ appelle les entreprises à accélérer la transformation numérique.

La France dispose de formidables atouts pour profiter du numérique et le bilan est déjà positif. Les entreprises doivent cependant être plus volontaristes et s’affranchir des contraintes qui les freinent dans cette transformation. C’est le message de la présidente du G9+

DSC02136

La transformation numérique est une course de fond. Le 12 septembre 2103 le Lire la suite