Google met sa maitrise du Big Data au service de la recherche pharmaceutique

Et si le big Data nous aidait à mieux vivre ? C’est en tout cas le sens des travaux effectués par Google sur la recherche pharmaceutique. Ne nous méprenons pas, Google n’entend pas remplacer les grands laboratoires pharmaceutiques mais cherche à explorer les possibilités d’accélérer les processus en utilisant les principes du Big Data.

 

google drug

Le deep learning appliqué à la recherche pharmaceutique. Habitué à manipuler des volumes gigantesques de données provenant de sources variées Google, associé au Pand Lab de l’université de Standford, a publié un document ( Large-Scale Machine Learning for Drug Discovery ) qui analyse comment des données provenant de sources variées pourraient permettre de déterminer avec une plus grande précision les composants chimiques pour réaliser les traitements appropriés à de nombreuses maladies. Pas de révélation médicale dans cette approche mais le test de modèles de traitement basés sur des techniques de machines learning et de deep learning. Le Deep Learning s’inspire de la neurobiologie pour constituer un réseau de neurones artificiels capable d’apprendre sur le modèle du cerveau humain. Lire la suite