Les plateformes de supervision deviennent à leur tour «data driven» et intègrent le machine learning

L’intelligence artificielle ne cesse d’étendre ses domaines d’applications. Dernier en date la supervision des moyens informatiques par les fournisseurs de services managés (MSP). Spécialiste de la supervision, LOGICnow a consacré 18 mois de développement pour intégrer le machine learning au produit LOGICcards qui exploite les données de millions d’équipements supervisés dans une intelligence collective.

supervision

Le numérique crée une dépendance avec les technologies et les systèmes informatiques. La mutation des entreprises vers le numérique entraine dans son sillon une multitude de changements qui affectent de manière tangible la société et l’économie. Le numérique se nourrit de la donnée qui devient le vecteur de la transformation et l’élément fondateur des nouveaux services et des nouveaux modèles d’affaires. Dans notre société moderne qui se veut axée sur les services, la gestion des moyens informatiques s’avère de plus en plus complexe et couteuse. Nombreux sont ceux qui poussent la logique jusqu’au bout en considérant l’informatique elle-même comme un service qu’ils confient à des fournisseurs de cloud et de services managés MSP (Managed Services Provider). Un moyen efficace de gagner en agilité et de retrouver le temps pour innover.

Une intelligence collective pour surveiller les centres informatiques. Les entreprises, en devenant numériques, augmentent leur niveau d’exigences vis-à-vis de leurs fournisseurs de services managés. Ces MSP ont depuis longtemps adopté des solutions qui leur permettent de surveiller en permanence le bon fonctionnement des équipements et des logiciels pour anticiper un dysfonctionnement et réagir en conséquence. Une nouvelle étape vient d’être franchie par la société LOGICnow en intégrant de l’intelligence artificielle dans ces solutions de supervision. Les plateformes de supervision deviennent à leur tour « data driven » (pilotées à partir des données). Avec 12.000 clients MSP utilisant ses solutions de supervision, LOGICnow dispose d’une large communauté d’utilisateurs et de milliards d’évènements provenant de millions d’équipements supervisés. De quoi constituer une « intelligence collective » partagée au travers d’une architecture dans le cloud. C’est ce qui a été concrétisé par l’offre LOGICcards fruit de 18 mois de développement et de 10 millions de dollars d’investissement.

De l’analyse descriptive à l’analyse prescriptive. Les outils de supervision traditionnels génèrent des analyses descriptives qui expliquent ce qui est déjà arrivé. La nouvelle étape consiste à réaliser des analyses prédictives qui prévoient ce qui pourrait arriver. En utilisant pour la première fois le machine learning dans ce type de solutions, LOGICcards va bien au-delà du tableau de bord opérationnel. Le produit propose des informations pertinentes tirant partie de cette intelligence collective et les personnalise à l’environnement et au contexte de chaque MSP. De descriptive, l’analyse devient prédictive puis prescriptive en proposant des actions en fonction d’un événement qui a été anticipé. Le machine learning agit à différents niveaux :

  • Prévisions : Il détermine ce qui est susceptible d’arriver
  • Comportements : Il analyse les événements et tient compte du comportement des utilisateurs pour améliorer ses recommandations au fil du temps
  • Prescription : Il recommande des actions pour optimiser le fonctionnement ou anticiper un dysfonctionnement

L’utilisation du machine learning apporte aux MSP une meilleure connaissance en temps réel deLogiccards schema l’environnement technique, du contexte commercial et du comportement de l’utilisateur. Le MSP peut donc non seulement améliorer la qualité du service offert mais permettre également adapter son offre et ses propositions commerciales en fonction de chaque client et de chaque contexte. Une manière d’introduire la notion « d’expérience utilisateur » si chère au marketing.

Le 5 novembre la solution LOGICnow sera présentée à Paris La Defense dans le cadre de la réunion utilisateurs MAXfocus 2015 organisé avec Aubelio et j’aurai le plaisir d’intervenir sur le thème « Big Data et Intelligence artificielle » (voir le programme)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s