L’économie chinoise se transforme en économie numérique

La semaine dernière l’équipementier chinois Huawei réunissait 10.000 personnes à Shanghai pour le Huawei Cloud Congress (HCC 2015) . J’avais le plaisir d’être présent et de découvrir à cette occasion Shanghai et la société Huawei.

IMG_2752

La société chinoise mise sur le numérique pour poursuivre sa transformation. La nouvelle économie chinoise ne semble rien avoir à envier à celle des Etats Unis. La société chinoise se numérise avec l’adoption des smartphones, de l’internet des objets et du big data. En mars 2015 , le gouvernement chinois a lancé le programme Internet Plus pour accélérer le mouvement. La Chine compte par exemple sur le numérique pour accélérer la modernisation de son système de soins et arriver au niveau des standards internationaux de la santé en 2020. Shanghai fait déjà figure d’exemple mondial. Face à une population vieillissante de 46 millions d’habitants la ville arrive à réduire progressivement ses dépenses de santé tout en en améliorant la qualité des soins grâce à la numérisation et l’historisation des données patient associées à des technologies de big data.

Des géants chinois que l’on commence à découvrir. En Chine on ne parle pas de « GAFA » mais de « BAT » (Baidu, Alibaba,Tencent) qui peuvent compter sur 668 millions d’internautes chinois contre 280 millions aux Etats-Unis  ( lire l’article « Ces géants chinois aussi forts que Facebook, Google ou Amazon » ) . On connait souvent mal les entreprises chinoises jusqu’au jour où elles sortent de leur pays. On découvre alors leurs tailles et leur potentiel. C’est le cas de Huawei qui compte 170 000 personnes dans le monde et un chiffre d’affaires de 46,5 milliards de dollars en 2014.

En septembre 2014 Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei s’est déplacé en France pour rencontrer le premier ministre à l’occasion d’un plan d’investissement sur trois ans de 1,5 milliard d’euros en France  concernant le domaine des smartphones.

Huawei affiche ses ambitions dans le Cloud. Durant le HCC 2015 l’activité Cloud et DataCenter était à l’honneur. Le CEO Eric XU a clairement affiché son ambition de devenir un leader mondial du cloud public pensant avoir tous les atouts pour concurrencer les acteurs issus du monde de l’internet. Le service de cloud est déjà disponible en Chine depuis juillet 2015. A l’extérieur de la Chine Huawei s’appuiera sur des opérateurs télécom partenaires pour commercialiser ses services de cloud public. Deutsche Telecom travaille déjà étroitement avec Huawei dans ce sens et compte également bénéficier de l’aide de Huawei pour se développer en Chine.

Criteo s’équipe de serveurs Huawei pour son cluster Hadoop. Parmi les intervenants Huawei serveron pouvait noter la présence de Matthieu Blumberg de Criteo ( le spécialiste du display sur internet) venu expliquer le choix récent de  700 serveurs Fusionserver de Huawei pour équiper le nouveau cluster hadoop dans son datacenter à Pantin. Une référence importante pour Huawei quand on sait que Criteo possède le plus grand cluster hadoop européen. Cette nouvelle plateforme Hadoop équipée de Serveurs Huawei, améliorera l’efficacité du moteur Criteo grâce à un gain de performances de traitement de 30%

Le film d’animation « les Minions » basé sur du stockage Huawei. On pouvait croiser Minions OceanStordans les allées des stands un « Minion » sorti tout droit du film d’animation produit par Illumination Mac Guff  (né en 2011 du rachat du Français Mac Guff par l’Américain Illumination, propriété d’Universal Pictures) dont les studios sont basés à Paris et qui produit des films d’animation aussi bien pour Hollywood que pour Universal studio. La raison de la présence de ce Minion à Shanghai ? Le choix des solutions de stockage OceanStor V3 de Huawei connectées au cluster utilisé pour produire le film d’animation.

On voit au travers de ses quelques exemples que Huawei a su faire évoluer rapidement ses technologies et qu’au-delà des smartphones le géant chinois à de belles ambitions dans le marché de l’IT au-delà de ses frontières.

Publicités

Une réflexion sur “L’économie chinoise se transforme en économie numérique

  1. Infogérance 1 octobre 2015 / 16 h 05 min

    Et oui, le monde bouge et doit se mettre au rythme de l’évolution technologique. La transformation est à mon avis inéluctable. De plus la Chine se présente aussi comme un géant de l’informatique compte tenu de ses performances et de ses entreprises d’envergure.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s