La présidente du Think Tank G9+ appelle les entreprises à accélérer la transformation numérique.

La France dispose de formidables atouts pour profiter du numérique et le bilan est déjà positif. Les entreprises doivent cependant être plus volontaristes et s’affranchir des contraintes qui les freinent dans cette transformation. C’est le message de la présidente du G9+

DSC02136

La transformation numérique est une course de fond. Le 12 septembre 2103 le président de la république présentait les priorités de la politique industrielle qui prenait par la suite la forme de 34 plans de reconquête industrielle. L’analyse de ces plans met en évidence un point commun : le numérique. Une évidence pour beaucoup puisque le numérique s’apparente à une nouvelle révolution industrielle. Dans un article de l’usine digitale Valentine Ferreol, présidente du G9+, appelle les entreprises à accélérer la transformation numérique et à enfourcher le cheval de l’innovation. Elle compare cette transformation numérique à une course de fond. Il est non seulement impératif de participer mais il faut tenir la distance. Valentine Ferreol regrette que les entreprises française peinent encore à se transformer pour bénéficier du numérique comme levier croissance et de compétitivité

La France dispose d’atouts pour gagner le course du numérique mais il faut accélérer. Il suffit de côtoyer les start-ups françaises pour se rendre compte du formidable vivier d’innovation dont dispose la France. Il est indéniable que la France dispose de beaux atouts et tout particulièrement le dynamisme des start-up françaises qui peuvent compter sur un réseau d’incubateurs pour les aider à canaliser leur enthousiasme et leur créativité débordante. Là où le bât blesse c’est plutôt du côté entreprises car comme le fait remarquer Valentine Ferréol « la révolution des usages numériques, issue du grand public, prend plus de temps à faire son chemin dans le monde de l’entreprise ».

Certains freins à la transformation numériques sont identifiés. Dans une Etude menée par McKinsey France auprès de 500 sociétés françaises relève quatre raisons principales :

  • des difficultés organisationnelles liées à des rigidités structurelles. La transformation numérique, par nature transverse aux métiers et fonctions, se heurte à des organisations en silos.
  • un déficit de compétences numériques qui rend difficile l’embauche de profils adaptés au numérique.
  • un manque de marges de manœuvre financières du à un taux de marge inférieure à la moyenne des entreprises européennes.

Il faut former l’entreprise au numérique. Valentine Ferreol insiste sur la nécessité de former l’ensemble de l’entreprise et ses dirigeants qui « par  manque de temps ou de compétences appropriées à la gouvernance numérique, peinent à oser s’avancer sur une réelle vision. » L’institut G9+ s’implique dans cette démarche de sensibilisation et constitue une plateforme d’études et d’échanges sur le numérique. Le G9+ organise régulièrement des réunions ouvertes à tous (conférences-débats, dîners-débats, tables rondes, rencontre annuelle) sur tous les thèmes d’actualité des technologies de l’information. Le 8 avril le thème sera : Co-construire la ville connectée : citoyens, collectivités et entreprises.

La transformation numérique est à portée de main reste à saisir l’opportunité en canalisant les énergies et en supprimant les freins.

 

Publicités

Une réflexion sur “La présidente du Think Tank G9+ appelle les entreprises à accélérer la transformation numérique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s