Le smartphone de plus en plus utilisé dans les magasins physiques

 Le smartphone est devenu le moyen privilégié pour interagir avec le consommateur. Les marques doivent en tenir compte dans leur stratégie. Elles doivent proposer des recommandations appropriées et pertinentes en utilisant les technologies de big data et de machine learning.

mobile en magasin GFK

20,5 millions de smartphone en France en 2015. Aucun doute là-dessus, les smartphones font partie de notre quotidien et sont encore promis à un bel avenir. Alors que vient à peine de se terminer le Mobile World Congress 2015 on peut rappeler que les smartphones ont franchi un nouveau record de vente en 2014 avec 1,2 milliards d’appareils vendus dans le monde soit une progression de 23%. Un chiffre d’affaire de 381 milliards qui donne une idée du phénomène.

En France ce seront plus de 20,5 millions de Smartphones qui seront vendus en 2015, en croissance en volume de 12,5% par rapport à 2014 selon Michael MATHIEU, Directeur des marchés de l’Image et des Telecoms chez GfK en France. Ce succès s’explique par les services rendus par le smartphone dans tous les actes du quotidien. Il permet de communiquer bien sûr mais de surtout faciliter la vie.

Les consommateurs consultent leurs smarphone pendant leurs achats . L’utilisation du mobile est étudiée très attentivement par les l’industrie du commerce. Il influence considérablement le comportement du consommateur comme en témoigne l’étude de GFK qui s’est intéressé plus particulièrement à l’utilisation du mobile dans le magasin physique. Aujourd’hui on oppose plus magasins et site e-commerce ils sont devenus complémentaires voire indissociables. En dehors du fait que l’on peut faire des achats directement sur un mobile, ce que l’on appelle le m-commerce, le smarphone joue un rôle important dans la prise de décision d’achat. Trois grandes tendances se dégagent en tête de l’étude :

  • Accès à des comparateurs de prix
  • Appel à des amis pour avoir des recommandations
  • Prise de photos des produits intéressants

Mobile comparateur GFK

 Première constatation le comportement des consommateurs changent en fonction des pays. Si 40% des consommateurs dans le monde utilisent leur smartphone pour comparer les prix, ils ne sont que 24% à le faire en France. Par contre le premier usage (32%) que font les consommateurs français de leur smartphone en magasin c’est l’appel à un ami ou à un parent pour avoir une recommandation. Cela illustre bien la confiance croissante accordée par le consommateur à ses pairs plutôt qu’à la voix officielle des marques. Une tendance bien comprise par les marques qui tentent de s’adapter en développant leur présence sur les réseaux sociaux.

Les sites web doivent être s’adapter à l’affichage des smartphones.  Nombreux sont encore les sites web qui n’ont pas porté suffisamment leurs efforts pour les rendre non seulement compatibles mais également attrayant sur les smartphones. Vu le rôle croissant des mobiles dans le processus d’achat, concevoir des sites web pour les mobiles n’est plus option mais sera bientôt une question de survie d’autant plus que Google a décidé à partir du 21 avril de favoriser en terme de référencement (SEO) les sites qui seront « mobile friendly »

Les marques doivent surveiller en temps réel les prix.  Cette connexion permanente des consommateurs via leur smartphone doit inciter les magasins et points de vente à évoluer. Etre soumis à la dure loi de la concurrence existe de tout temps mais le smartphone exacerbe cette concurrence en temps réel. « Surveiller de manière active et en temps réel le prix des concurrents online et réagir rapidement sont maintenant des facteurs clés de succès aussi bien pour les distributeurs physiques que online » comme le souligne Juliette Villeminot, Responsable de l’expertise Shopper chez GfK.

Les recommandations doivent être pertinentes et personnalisées. Les technologies de machine learning le permettent aujourd’hui en affinant la connaissance des gouts des consommateurs et en personnalisant en temps les recommandations qui seront affichées sur l’écran du téléphone portabe. (je l’avais évoqué dans le billet sur la startup Tastehit.)

Interagir avec le consommateur lors qu’il est présent dans le magasin devient une nécessité.

Precision retailing

Certaines solutions du marché savent déjà détecter l’arrivée du consommateur dans le magasin, lui proposer automatiquement l’accès au Wi-Fi du magasin (avec son autorisation) et ensuite avec l’aide de plateforme de type Big Data lui proposer, en fonction de sa position dans le magasin, des offres ou des recommandations qui seront affichées directement sur son smartphone. C’est ce que SAP appelle le « precision retailing » basé sur des technologies SAP HANA.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s